Stage avec JYLG

Le 14 juin 2010, le Haras de Kerhors a accueilli l'écuyer canadien d'origine bretonne pour un stage de dressage d'une durée de 6 jours. Seuls 5 privilégiés ont pu accéder à cette formation sur l'Autoposture du Cheval. Pour ne pas nuire à la qualité de l'enseignement, le nombre des participants a été volontairement limité à un groupe restreint de personnes. Les élèves sont venus des Pyrénées Orientales, de Bourgogne, de Mayenne et bien sûr, 2 Costarmoricains. A noter la présence de Guy Mayeux, enseignant au Haras de Cluny, et de Carole, chanteuse et cavalière de spectacle, et bien sûr notre cavalière de niveau international, Constance Ménard qui a prêté son futur cheval de Grand-Prix, le bien-nommé Rencontre, à Jean Yves Le Guillou qui a été très touché par ce geste de confiance.

 

Cet écuyer est un personnage reconnu par ses pairs dans sa discipline pour ses recherches sur l'équitation à la française. JYLG à écrit pas moins de 5 ouvrages sur ce thème qui sont malheureusement tous épuisés à ce jour et actuellement en projet de réédition, sous une forme modifiée et abrégée. Notons que les ouvrages avaient été préfacés par le Colonel Carde du Cadre Noir de Saumur qui avec Michel Henriquet ont créé l’association Allège-Idéal qui plaide en faveur de l'équitation de légèreté. Les nouvelles versions abrégées de ses ouvrages seront repréfacées par Constance Ménard.

 

Ses recherches qui datent d'une vingtaine d'années sont effectivement revenues au goût du jour à cause de l'actualité sportive. Le monde du dressage de compétition vit une grave crise, vivement décriée par le vétérinaire de l'équipe d'Allemagne Gerhart Euchmann dans son livre « dressage moderne, un jeu de massacre ». Il y dénonce des pratiques traumatisantes pour l'intégrité physique et morale du cheval et dont il fait la démonstration indiscutable dans son DVD « La voix des chevaux ». Il est à noter que son ouvrage a été best-seller en Allemagne et en Angleterre.

JYLG, précurseur sans le savoir par son ouvrage « L'Equitation par l'autoposture » écrit il y a plus de 20 ans, remettait en question la simplification et l'uniformisation démagogique de l'enseignement au détriment du cheval et du cavalier lui-même. Très insatisfait de l'enseignement qu'on lui avait transmis, il s'est alors lancé dans une expérimentation hors du commun en accomplissant un travail de titan. Pendant la nuit pour ne pas être dérangé, il teste sur 5 chevaux que lui seul monte 5 méthodes d'équitation décrites par les grands maîtres. Grâce à sa grande culture équestre, sa pratique et son analyse pointue des ouvrages majeurs, il met au point une méthode très efficace, issue de ses recherches qu'il a appelée l'Autoposture du Cheval. L'objectif de cette méthode est de respecter l'intégrité morale et physique du cheval en préconisant l'association de 2 exercices antagonistes qui permettent au cheval de se soustraire aux résistances qui trop souvent s'installent à la suite de séances de dressage, trop intensives ou mal adaptées. Ces exercices permettent au cheval d'aller naturellement, et sans contraintes, vers le rassembler en permettant au cheval de comprendre par lui-même.

 

Ces exercices s’accomplissent suivant le principe de la voie ouverte : pendant la séance on lui ferme toutes les possibilités en utilisant les aides classiques et ne laissant qu'une porte ouverte vers la solution qu'il doit trouver de lui-même et sans contraintes ; ce qu'il accomplit généralement très facilement puisque c'est un animal à l'instinct de fuite inné. Cette méthode permet d'obtenir le rassembler de façon progressive et relativement rapide et sans aucune tension. « J'ai moi-même testé l'autoposture du cheval sur un étalon assez compliqué à travailler et j'ai eu rapidement de bons résultats à mon grand étonnement ; c'est pourquoi je suis rentrée en contact avec JYLG et nous l'avons fait venir en France » dit Dominique Duhamel du Haras de Kerhors, à Lanrodec.

 

Ce stage a été extrêmement riche pour tous. Plusieurs chevaux ont été mis au piaffer à la voix en quelques jours et sans miracle! JYLG est un charmant jeune homme de 72 ans, toujours disponible, jamais avare de conseils, une belle personne qui ne lève jamais la voix ni avec les chevaux, ni avec les humains, très observateur. Il n'a pas hésité à monter jusqu'à 4 chevaux dans la même journée sachant que 7 chevaux ont été au travail à raison de 2 séances par jour, courtes pour mieux assimiler le travail. Une formation qui permettra à terme d'exécuter tous les exercices, y compris le piaffer à la voix et à l’assiette, sans les aides de mains, ni de jambes. Qu'on ne s'y trompe pas : si les résultats sont très rapides, nous ne pouvons pas faire l'économie de l'échauffement et d’un cheval musclé qui doit être un athlète pour exécuter certains airs comme le passage, le piaffer et le pas espagnol. Cette musculature développée doit bien entendu s’obtenir sans efforts et sans traumatismes. Le travail doit être exécuté avec plaisir par le cheval et c'est bien là, la philosophie de JYLG : restaurer la relation du cavalier et de son cheval dans le travail de l'éthologie et de la belle équitation classique à redécouvrir.

 

Dans son ouvrage « L'Equitation de Majesté », JYLG met en évidence l'équitation ancienne - dite baroque - qui était une équitation de légèreté avec comme idéal, le fameux poids du cuir qu'il nous fait retrouver à travers sa fine analyse des textes anciens...

 

Polyglotte et infatigable ! JYLG a créé un site en version russe. Il va y consacrer ses 3 prochains mois à traduire ses ouvrages. Ensuite, de nouveaux stages seront organisés en Suisse et au Haras de Cluny.

formation  avec  Eric  ancelet  les 8&9 Mai 2024

Coordonnées :

 

Haras de Kerhors

22170 Lanrodec

 

Tél.: 02.96.32.30.54

Réalisation :

Erwan le Guen